La famille Evans qui nous a accueilli à Mc Bride

La ferme d’Aaron

Bienvenue à la ferme d’Aaron et sa famille !

Nous avons passé 2 semaines et demi dans le cadre du programme de Woofing : nourris, logés en échange de quelques heures de travail quotidiennes.


Nous avons choisi de tenter l’expérience à Mc Bride, bourgade de 600 habitants (un vrai trou) mais idéalement placée pour s’échapper faire du camping dans les grands parcs le week end.

Mc Bride vue des collines
Mc Bride vue des collines
Environs de la gare de Mc Bride
Environs de la gare de Mc Bride
La rue principale de Mc Bride
La rue principale de Mc Bride

On était PRETS… à travailler sans relâche, à accepter n’importe quoi. On avait la soif d’apprendre à faire des choses pour nous nourrir nous même. Mais même en gardant notre motivation, RIEN n’aurait pu nous préparer à ça :

Charles prêt pour les travaux de la ferme
Charles prêt pour les travaux de la ferme

Ah non pardon à ça 🙂

L'intérieur de la ferme à Mc Bride
L’intérieur de la ferme à Mc Bride
Trophée de chasse de notre hôte
Trophée de chasse de notre hôte
Notre chambre à la ferme
Notre chambre à la ferme
La maison des chèvres et le tracteur en rade
La maison des chèvres et le tracteur en rade
Tout plein de paille
Tout plein de paille

A peine arrivés à la ferme, nous tombons nez à nez avec Aaron en train de dépecer un cochon qu’il vient de tuer avec son fusil d’assaut AR-15, parce que « c’est plus propre ».

Un fusil d'assaut pour tuer les cochons
Un fusil d’assaut pour tuer les cochons

Il nous apprend alors que notre projet pour ces 15 jours sera de construire un root cellar (pour conserver de la nourriture l’hiver) et qu’il y inclura une « cache secrète » pour y mettre des armes et « tout ce que le gouvernement ne doit pas voir » dans le cas d’une crise économique pour protéger sa famille !!!!

On a donc coulé du béton mais aussi dépecé des volailles, jardiné (à bord d’un tracteur…), trait les chèvres pour faire du fromage, construit des clôtures.

Aurélie nettoie son poulet
Aurélie nettoie son poulet
Charles en plein dépeçage
Charles en plein dépeçage
Aurélie avec sa chèvre
Aurélie avec sa chèvre

Lors de notre épique séjour, nous avons bien sympathisé avec Walter (pas le van mais le fils d’Aaron et Rosy) 6 ans, adorable, hyper dynamique et qui situa la France à côté de Jupiter…

Walter devant Walter
Walter devant Walter

Mais également avec Jon, le voisin retraité tranquille, qui nous emmena à la découverte de Prince Georges, Valemount et nous initia au jargon nord-américain (« You betcha » ou encore « gotcha »).

Charles avec Jon, au lac Kinbasket
Charles avec Jon, au lac Kinbasket

Et enfin, mention spéciale à nos anges gardiens, qui nous ont protégé des ours, loups, coyotes et du gouvernement bien sur : Tipi, Karma et Oly!!

Oly garde jalousement son trophée
Oly garde jalousement son trophée
Karma nous accueille à la sortie du campervan
Karma nous accueille tous les jours à la sortie du campervan

 

Une expérience inoubliable !

2 réflexions au sujet de « La ferme d’Aaron »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faite le calcul (pour vérifier si vous n'êtes pas un robot) *